La Bleue 2017 « EPONA »

bande-patron-bleu

Modèle
 Jeep Hotchkiss M201

Surnom : EPONA

Ce modèle a participé à la guerre d’Algérie

 

Photo 8
Année de construction
1960

 

Liens externes
 http://hotchkissm201.fr/
 

 

Propriétaire
Dominique NOROIS

 

 Sponsor
 SENGAGER.FR
Impression
Pilote
Dominique NOROIS

67 ans

Officier général (2S)

. 1ère participation au Rallye des Cimes -l’Historique

promo-cyr-insigne-metallique-de-la-promotion-general-de-gaulle-25-juillet-1971-de-fabrication-drago-g-2294-en-email

 

 norois
Copilote
Jean Pierre DOUBECK

67 ans

Officier Supérieur à la retraite

. 1ère participation au Rallye des Cimes -l’Historique

 promo-cyr-insigne-metallique-de-la-promotion-general-de-gaulle-25-juillet-1971-de-fabrication-drago-g-2294-en-email

 jp-doubeck
 Pourquoi « EPONA »?

Éepona-02pona ou Épone (en latin Ĕpŏnă, en grec ancien Έπονα) était une déesse très populaire de la mythologie celtique gauloise dont le culte est attesté en Gaule par des sources gallo-romaines.

Épona est associée au cheval, animal emblématique de l’aristocratie militaire gauloise, dont les expéditions ont entraîné la diffusion de son culte, et plus tardivement à la mule.

Son culte cavalier a été accepté globalement par la civilisation romaine. Représentée par une jument et une corne d’abondance, celle-ci parfois remplacée par une corbeille de fruits, elle est la grande déesse cavalière ou déesse jument.

Les inscriptions lui donnent de nombreux qualificatifs souvent de basse latinité : Eponina (petite Épone), Atanta (sainte déesse), Potia (puissante dame, de l’épithète homérique ποτνία), Dibonia (bonne déesse), Catona (batailleuse) ou Voveria[.

Plus tardivement lorsqu’elle fut intégrée dans la religion romaine elle reçut les titres d’Augusta et de Regina, comme d’autres divinités gauloises telle que Vesunna Augusta.

Source Wikipédia

Epona est donc  la déesse des chevaux, des cavaliers et des transports et par extension des Ecuries…

Donc l’Ecurie Lantivy en général (et généraux) et son Directeur en particulier peuvent dormir en paix !  

 

Commentaire de Dominique Norois fait le 27 janvier 2017 2017, concernant la préparation de la jeep Epona :

J’ai déjà réalisé des petits aménagements de détail que tu peux visualiser sur les photos jointes (pose d’un filet à l’arrière des sièges, des plaques d’immat., du bidon « cycliste », de l’extincteur).(…) Epona devrait être sortie de l’atelier semaine 12 au plus tard. Aux travaux initiaux (mise en place des pneus Fédima Maxima, pose d’un arceau, changement du manomètre eau, installation pompe électrique 12V, fixation des batteries), j’ai ajouté la pose de crochets avant type Dodge WC et la commande d’un porte décontaminateur (Bouvet oblige …).
(…) Passée cette étape, il me restera la pose de la cantine peinte en bleu (j’ai trouvé un bon système d’ancrage), la fixation des panneaux latéraux bleus sur l’arceau ainsi que la mise en place d’un porte-drapeau (j’ai pris une tige mi-souple d’un kit de ramonage). Je pense n’avoir rien oublié.