Après le rallye, le mot du Directeur de l’Ecurie

L’Écurie Lantivy s’est donc engagée pour la troisième fois consécutive dans l’épreuve de l’Historique avec , comme d’habitude trois voitures :
* La Bleue – Epona , de Dominique Norois et Jean Pierre Doubeck ,
* La Blanche – La Voie Lactée , de Michael Perochain et Emmanuel de Lantivy ,
* La Rouge – La cabriole de François Oldra et Patrice Molle .
* L’assistance était constituée de Jean Christophe Dumont , de Jean Pierre Aschard et de Michel Bocage .

Quelques temps avant l’épreuve , nous avions quelques inquiétudes sur son déroulement car les pluies qui avaient touché les provinces françaises du Pays Basque ( Labourd , Basse Navarre , Soule ) avaient fait des dégâts importants , entre-autres aux terrains de franchissement .
C’était douter de Felix Bosom ( dénommé Hannibal des Pyrénées par l’Écurie ) qui a maintenu l’épreuve et son parcours initial .

De ce fait , certaines spéciales se sont tout de même vues modifiées car le passage des voitures devenait vraiment problématique .
Sagement dans les rangs des concurrents , les trois voitures ont bien passé tous les caps imposés et se sont retrouvées victorieuses des difficultés à l’arrivée de Licq-Atherey le dimanche aprés-midi .
Réussite donc complète pour l’Écurie qui a connu son lot d’ennuis mécaniques comme tout le monde :
* La Bleue avec des ennuis d’allumage et une surchauffe moteur importante dans la spéciale du Jara ,
* La Blanche avec des problèmes de carburation et des pannes épisodiques de démarreur ,
* La Rouge avec du vapor-lock malgré sa pompe électrique  » de course  » montée au dernier moment .

Dans ces conditions extrêmes , nous avons tout de même pu juger de la qualité des voitures utilisées ;
La dernière spéciale , Bandétia , fut rapidement fermée en raison de sa difficulté . Quelques voitures de l’organisation et 3 concurrents du premier groupe s’y sont attaqués . Seules deux voitures , la ILTIS -Audi de Dominique Bidard ( vainqueur du Rallye des Cimes – 3 fois Champion de France de TT ) et la ILTIS-Audi de l’Écurie sont parvenues à franchir . Quelle voiture !
Bandétia , c’est 1.085m de distance , une dénivelée de 115m , soit une pente moyenne de 10,59% avec un passage de 250m à 29,6% ! . Impressionnant !

Maintenant , à M-11 , nous imaginons l’Historique 2019 avec des nouvelles voitures .
Merci de nous avoir lu pendant toute cette année et rendez-vous en Décembre 2018 .
Bien cordialement .

François Oldra