Le mot du Directeur: Cabriole en avril, démarrage plus facile

Chers amis du Challenge Lantivy 2018 .
Et Avril arrive , l’historique aussi dans deux mois et demi . Voici les dernières nouvelles de notre Challenge .

 LA CABRIOLE .
– Après de nombreux déboires , la ou le ILTIS est sorti de l’atelier de Jean Pierre Aschard. Elle a retrouvé toute sa jeunesse mécanique .
– Contrôle technique assez exceptionnel puisqu’il n’y avait aucun point de contre-visite , et seuls deux petits points a revoir : une tôle de protection tordue ( c’est du mini blindage et nous ne pouvons rien faire ) et une ampoule de plaque arrière à changer . Toutes nos félicitations à Jean Pierre qui marque un deuxième point après le P4E de 2017 . On lui réserve encore du travail pour l’avenir …
– Procédure d’immatriculation sans problème si ce n’est que la carte grise nous parviendra dans un délais de 4 à 6 mois ( le service des CG est maintenant centralisé et … informatisé ) . On peut tout de même rouler avec des papiers temporaires .
– Un dernier lifting rue Gambetta à Saumur (équipement , peinture et publicité ) , elle est prête à partir au combat .
Je ne résiste pas à l’envie de vous la montrer .

Je tiens à souligner que cela représente beaucoup de travail et d’argent . L »occasion m’est offerte de remercier UNIL OPAL qui nous permet de mener à bien nos projets ( nous lui consacrerons le prochain Lantivy-Info ) et je voudrais souligner la générosité de Didier , société DIDIER SELLERIE , qui a refait la sellerie , en temps record , et qui se positionne comme un partenaire fidèle , en nous faisant cadeau de son travail . Merci Didier !

Autre sujet que nous avions déjà évoqué. Après le passage de la ILTIS , le Musée des Blindés ne dispose plus de véhicules nouveaux (crédibles) à mettre en course . Après recherche , nous avons l’opportunité de nous voir affecter des AUVERLAND (surnom LE CHAMOIS).
Nous nous sommes donc rendu à Muret pour découvrir les voitures et avons fait notre choix sur deux véhicules en assez bon état . Mais la route est longue avant de les voir aux Cimes 2019 (le chamois blanc) et 2020 (le chamois blanc + le chamois rouge) . Car il faut :
– obtenir l’autorisation du Ministre (!) – dossier parti ,
– transférer les véhicules de Muret à Saumur (budget non prévu car effectué par transporteur privé) ,
– refaire les voitures (JP Aschard – encore lui) ,
– immatriculer et équiper .
Nous avons tout de même très bon espoir .

Maintenant pour l’Ecurie vont commencer les phases de cohésion (avec une sortie conjointe de nos voitures en TT) et de promotion de l’Ecurie .
Mais nous serons prêts et souriants .

Merci de nous être fidèles . Avec mes amitiés .

François Oldrà