Et février arrive…. le mot du directeur de l’Ecurie

Chers Amis du Challenge Lantivy 2018,


Et février arrive , l’Historique aussi , dans 4 mois et demi . Voici les dernières nouvelles du Challenge.

  • Le Général de Barmon – qui avait donné son autorisation pour le prêt de voitures à l’Écurie Lantivy – qui avait participé en 2017 à l’ Historique avec la P4E – vient de quitter le Commandement des Écoles Militaires de Saumur . Nous le remercions pour son amitié et son soutien dans cette épopée . Michel Bocage lui a offert , à l’occasion de son départ, la reproduction , en situation , du P4 qu’il a eu le plaisir de piloter .
    – EPONA – La BLEUE va bien et attend avec impatience son OPINT de juin .
    – La ROUGE est en cours de remontage chez Jean Pierre Aschard : moteur bloqué , freins bloqués , embrayage collé  …. mais il va y arriver .
    – LA VOIE LACTEE , elle , est la vedette de cette info .


********


Ce nom lui a été attribué car en 2017 . Elle fut alors pilotée par le Général de Barmon , avec le Général Dumont Saint Priest comme copilote . Cela faisait beaucoup d’étoiles à bord .
Bien que son équipage de l’année change , elle conserve son nom car une autre étoile sera à son bord en 2018 .

 Ce nom lui a été attribué car en 2017. Elle fut alors pilotée par le Général de Barmon , avec le Général Dumont Saint Priest comme copilote . Cela faisait beaucoup d’étoiles à bord .
Bien que son équipage de l’année change, elle conserve son nom car une autre étoile sera à son bord en 2018 .

  • Mikael PEROCHAIN , militaire aux Écoles Militaires de Saumur, sera le pilote de la voiture . Il est lui-même propriétaire d’une jeep M201. Il a activement participé à la remise en forme de la Mutt-Rouge engagée en 2016 et 2017, et a assuré son assistance lors de l’Historique 2016.
  • Emmanuel de LANTIVY, officier supérieur en retraite, sera le copilote de la voiture. C’est lui  » l’étoile  » ( pour ne pas dire  » star « ). Alors qu’il était lieutenant , chef de peloton au 1° Régiment de Hussards Parachutistes à Tarbes, il remporta le Rallye des Cimes et rentra dans le club très fermé et admiré des vainqueurs de l’épreuve. C’est pour lui rendre hommage que notre Écurie porte aujourd’hui son nom. Ce nom figure sur le monument de l’Écurie des Cimes qui trône à Licq-Atherey , point de départ du Rallye depuis 1951.
    Enfin , notons qu’il arbore sur son brevet de parachutiste les étoiles d’Instructeur de saut à très grande altitude ( ancêtre des chuteurs opérationnels d’aujourd’hui  ), puisqu’il fut à l’origine de cette technique militaire et qu’a ce titre lui fut attribué le brevet n° 88 .

  •  En mars, j’espère pouvoir vous présenter la ILTIS-ROUGE , dans sa configuration de l’épreuve …..

    Merci de votre fidélité, bien cordialement. A bientôt.  FO